Durée de lecture : 4 minutes

La presse en parle

Des textiles intelligents pour prendre soin de nous?

par | 5 avril 2019

Des textiles intelligents pour prendre soin de nous?

par | 5 avril 2019

Le 13 mars dernier s’est tenue la 5e édition de « Textile, cap sur le futur » qui a rassemblé 170 participants. Il en ressort que le textile est toujours plus innovant et utile pour la santé.

Ça bouge aussi du côté des normes, pour une filière qui se veut responsable et exemplaire, avec la présentation du label écologique STANDARD 100 by OEKO-TEX® et les mises à jour 2019 du cahier des charges.

« Brevets et inventions permettent aux sous-traitants de l’ancestrale filière textile, laminée par la concurrence asiatique, de rester dans la course. Des couettes intelligentes, des zips 2.0, des tissus futuristes… Jamais le secteur du textile technique n’a aussi bien mérité son nom », explique L’Usine nouvelle dans un article accessible aux abonnés.
De manière générale, la filière des matériaux textiles est une filière essentielle car pourvoyeuse de solutions pour répondre à l’évolution des modes de production et de consommation, tant pour sa propre activité de fabrication que pour les secteurs industriels connexes. Mais, ce qui nous intéresse ici, c’est surtout l’intérêt pour notre santé.

Un dossier complet de Futura Sciences dresse le panorama. Si vous en lisez l’intégralité ainsi que l’étude d’analyse du potentiel d’application des textiles intelligents en santé et en sécurité au travail de l’IRSST (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, Québec), vous serez parés sur le sujet. Des textiles et des vêtements à défibrillateurs intégrés et automatiques, des capteurs textiles de déformation, de gaz, ou chimique pour mesurer l’exposition à une substance dangereuse, nous serons bientôt dans le monde que nous décrivaient les œuvres de science fiction.

L’évolution passe par l’innovation

Science fiction encore, mais peut-être plus pour longtemps, la biologie fabrique des vêtements intelligents, qui réagissent à l’humidité et changent leur forme en fonction de l’état du porteur.
 On sait incorporer, aujourd’hui, un matériau spécifique, le graphène, dans le tissu. Une technique qui permet d’intégrer l’électronique à la production de vêtements de tous les jours ou encore aux dispositifs de pansement. Des E-textiles qui suivent ou traitent des maladies et enregistrent des paramètres médicaux ? Composés de micro-capteurs situés à l’intérieur du tissu, les vêtements connectés permettent d’analyser la température du corps, la tension ou encore la fréquence cardiaque. En cas de signaux inhabituels, alerte, alerte ! Des chaussettes pour prévenir les ulcères aux pieds chez les diabétiques, un T-shirt capable de détecter une maladie respiratoire et un soutien-gorge qui mesure le niveau de stress : autant de prototypes prêts à être produits et commercialisés.
En fait, tout ça paraîtrait presque un tantinet angoissant, non ?

Des chercheurs de l’Université de Laval ont conçu un t-shirt intelligent capable de mesurer la fréquence respiratoire (VIDEO).

Du textile utile au textile débile il n’y a parfois qu’un pas, franchi par le « boxer bloqueur d’ondes », qui contient de l’argent et nous est présenté comme très confortable et antibactérien. Mais ça ressemble quand même à une grosse blague, ne suffirait-il pas, pour éviter les ondes néfastes, de ranger son portable ailleurs que près de ses bijoux de famille ?…

J’investirais plus volontiers dans un vêtement plus utile, le gilet connecté au guidon du vélo, qui, lui protège de l’invisibilité ! Ou dans le prototype de deux étudiants américains : des gants qui traduisent la langue des signes en langage sonore ou textuel. Légers, compacts et assez ergonomiques, ils constituent un accessoire utile au quotidien, comme les prothèses auditives ou les lentilles de contact.

Mais qui dit innovation, ne signifie pas forcément high-tech. Ainsi, la culotte Imagyne, habilement fendue, permet de réconcilier les plus pudiques avec la consultation gynéco. Idée toute bête, mais efficace aussi, la collecte des chaussettes orphelines pour les recycler. C’est Márcia de Carvalho, la créatrice de mode et de chaussettesorphelines.com, qui a mis au point, en collaboration avec des ingénieurs, un procédé artisanal permettant la transformation de la matière recyclée en un nouveau fil, garanti zéro déchet, tissé dans une filature du Sud-Ouest. Et oui, notre santé passe aussi par le respect de l’environnement !

Comme quoi, des solutions toute simples peuvent aussi apporter des réponses intelligentes…

Crédits

Photos : © Brett Jordan, CC by-nc 2.0

Nos dernières revues de presse

avr.

2019

A LA UNE

Nos actions

  • Forum de la bonne santé
    Forum de la bonne santé

    L’alimentation et l’activité physique sont deux des clés essentielles de notre bonne santé. Ce sont les deux thèmes qu’Apivia Mutuelle a choisi pour son Forum de la Bonne Santé, organisé le 16 mai 2019 à la Rochelle. C’est gratuit et ouvert à tous !

Share This
Skip to content