Durée de lecture : 4 minutes

FOCUS

COVID-19 : les recommandations essentielles

par | 1 mars 2020

COVID-19 : les recommandations essentielles

par | 1 mars 2020

Depuis janvier 2020, l’épidémie de Coronavirus COVID-19 se propage depuis la Chine. L’Europe de l’ouest est actuellement le nouvel épicentre, et le gouvernement a mis en place une page internet dédiée où l’on peut consulter toutes les recommandations pour notre santé.

[ Actualisé le 24/03/2020 ]

Le passage du stade 1 au stade 2 du plan de prévention et de gestion de la crise sanitaire a été officialisé le 29 février 2020. L’enjeu de ce stade était de retarder le passage au stade 3 et de sortir de l’épidémie de grippe le plus vite possible, afin que les deux épidémies ne se télescopent pas. France Inter a fait un point intéressant sur la question et insiste sur une hygiène scrupuleuse des mains, meilleur rempart contre la contagion.

Nous sommes passé en stade 3 le 14 mars, ce qui entraîne des changements de consignes. Il n’est en effet plus recommandé d’appeler le 15 en cas de symptômes, mais uniquement en cas de symptômes qui se seraient aggravés (difficultés respiratoires et signes d’étouffement). Si vous ressentez des symptômes, il est recommandé de commencer par contacter votre médecin par téléphone ou par téléconsultation pour décrire votre état.

Un nouveau service pour pré-évaluer ses symptômes

Le ministère de la santé a référencé un site internet, maladiecoronavirus.fr, qui donne accès à une application permettant de définir la conduite à tenir en fonction de ses symptômes. Cette application se base sur des recommandations cliniques établies sous l’égide de l’Institut Pasteur et de la coordination du Ministère de la Santé. Ce site ne remplace pas une consultation médicale, et ne ne doit pas être utilisé dans le cadre d’une télésurveillance à domicile. Mais il permet une première évaluation claire de sa situation : MaladieCoronavirus.fr.

Un autre mode d”évaluation, le graphique fléché

Le journal Le Monde a mis en ligne un graphique fléché qui permet de se faire une première idée des décisions à prendre selon son état. Ces recommandations sont basées sur celles du ministère de la santé, de l’Institut Pasteur ou l’Institut national de la santé et de l’Inserm, complétées par le travail de la rédaction du Monde. Nous nous en sommes inspirés ci-dessous.

Attention, une anosmie, disparition brutale de l’odorat, mais sans nez bouché, parfois accompagnée d’une disparition du goût (agueusie), peut aussi être un symptôme de contamination. Il faut en parler à son médecin.

Ce graphique fléché de décision permet d’y voir plus clair mais ne remplace pas l’avis d’un médecin. En cas de symptômes, il pourra vous prescrire des médicaments à distance, par téléphone ou téléconsultation. Source : lemonde.fr

 

Le site officiel du gouvernement

Le site gouvernement.fr/info-coronavirus liste toutes les questions permettant d’être informé sur le coronavirus COVID-19 : modes et distances de contagion, diagnostique, stades de gestion de l’épidémie, voyages, conseils de prévention.

Numéros utiles

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.
Cette plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Pour les personnes malentendantes, aphasiques ou dyphasiques, le numéro d’urgence est le 114 par SMS ou fax, il est accessible à appel.urgence114.fr en visio ou en tchat.

Les gestes barrière

COVID-19 - Les gestes barrière

COVID-19 – Les gestes barrière

Crédits

Photo : © National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID)

COVID-19

LA PRESSE EN PARLE

jui

2020
Hydroalcoolisme

Utiliser les solutions hydroalcooliques pour se protéger, mais avec modération pour s’en protéger!

— Accéder —

A LA UNE

NOS ACTIONS

  • Le microbiote, un allié pour l’immunité
    Le microbiote, un allié pour l’immunité

    Ce webinar, proposé en partenariat avec En avant la santé, vous donnera des clés pour prendre soin de votre microbiote intestinal et de votre immunité. Les deux sont liés, ils sont nécessaires pour que notre organisme lutte efficacement, y compris contre des virus comme le Sars-Cov-2.

Share This
Aller au contenu principal