Lésions traumatiques, empoisonnements

Maux & maladies

Lésions traumatiques, empoisonnements

Les lésions corporelles sont de plusieurs natures. Une contusion est le résultat d’un choc direct et peut concerner la peau, les muscles ou les os selon la violence du choc initial. Une plaie, qui est une ouverture provoquée par un agent coupant, est plus ou moins grave selon sa profondeur et sa localisation. Les entorses (atteinte des ligaments et des aponévroses), les luxations (déboitement qui sépare des surfaces articulaires), les fractures sont souvent très douloureuses.
Dans la Classification internationale des maladies, les lésions sont classées par zone du corps (tête, cou, thorax, abdomen, épaule et bras, etc.) et par type (lésion traumatique superficielle, plaie ouverte, fracture et luxation, entorse, foulure). Viennent ensuite les brûlures (de la surface externe du corps, de l’œil et des organes internes, de parties du corps multiples), et les gelures, qui peuvent conduire à la nécrose de la partie du corps atteinte.

Les empoisonnements peuvent être dûs à l’ingestion d’une substance toxique mais aussi à l’inhalation ou à un contact cutané avec des produits toxiques. S’ils peuvent entrainer nausées et vomissements sans gravité en cas d’intoxication légère, ils peuvent aussi causer des troubles beaucoup plus graves selon la source de l’empoisonnement : somnolence, hallucinations, tachycardie, salivation, convulsions, réactions cutanées…
Accidentel, en particulier chez les jeunes enfants, l’empoisonnement peut être volontaire dans le cadre d’une tentative de suicide.

Certaines complications des traumatismes, de soins chirurgicaux et médicaux, les séquelles de lésions traumatiques, font partie de cette catégorie.

Loading
Aller au contenu principal