Grossesse, accouchement et puerpéralité

Maux & maladies

Grossesse, accouchement et puerpéralité

Si les nausées des premiers mois sont déplaisantes mais sans gravité, la perte de sommeil, un mauvais transit, des douleurs ligamentaires ou hémorroïdaires, l’anxiété sont des troubles qui peuvent vite faire d’une grossesse un moment pénible.
Une femme enceinte sur cinq connait des complications pendant sa grossesse. Les plus fréquentes sont : l’éclampsie (ou toxémie gravidique), caractérisée par des crises convulsives suivies d’un coma ; le diabète gestationnel, un diabète qui apparaît pour la première fois pendant la grossesse et peut entrainer une prééclampsie (hypertension artérielle gravidique), une fausse couche ou encore une souffrance fœtale ; et enfin une menace d’accouchement prématuré, en particulier chez les femmes de moins de 18 ans ou de plus de 40 ans.
Consommation de tabac, de drogue et d’alcool sont des conduites à risque qu’il faut absolument proscrire pour éviter une grossesse pathologique.
Les infections comme la toxoplasmose, la varicelle, la listériose, l’hépatite, peuvent avoir des conséquences très graves sur la santé du bébé, tout comme les maladies sexuellement transmissibles comme une infection à chlamydia, un herpès génital ou le sida (VIH), qui risquent de le contaminer.
Bien que dans la très grande majorité des accouchements, tout se passe très bien, des complications sont possibles : rétention placentaire, hémorragie de la délivrance, fièvre du post-partum (après l’accouchement), souffrances fœtales, infections néonatale.

Petit échantillon d’objets de santé connectés

D’avant sept mois à plus de 77 ans, de la tête au pied, de l’hygiène bucco-dentaire à la pression plantaire… les objets connectés envahissent notre quotidien, pas toujours là où on les attendait. Voici un aperçu de ce qui commence à se faire…

Loading
Aller au contenu principal