Ces asticots qui nous sauvent la peau

Les futures mouches vertes sont des fées, si l’on songe que leur action peut épargner de la gangrène, de l’amputation ou du choc septique, première cause de mortalité dans les services de réanimation.