Les publications pour votre recherche sur le terme : perturbateurs

Solutions hydroalcooliques : la bonne dose

Pour éviter la propagation du coronavirus, le simple lavage des mains à l’eau et au savon reste le geste le plus efficace. Sans eau disponible, l’usage des produits hydroalcooliques permet de se désinfecter les mains. Ils sont sans danger lorsqu’ils respectent les normes et sont utilisés correctement.

Le péril plastique

Alors que les premiers masques usagés commencent à apparaître sur les trottoirs et dans les caniveaux, on craint qu’ils ne rejoignent, cet été, les autres déchets plastiques sur les plages et dans les campagnes déjà soumises à une pollution grandissante. Or, ces matières toxiques pour l’environnement le sont aussi pour les organismes vivants que nous sommes.

Matière plastique : c’est pratique… mais c’est toxique.

Sur fond d’interdiction des plastiques à usage unique (pailles, assiettes jetables et autres récipients à emporter), la presse s’est fait le relais d’une guéguerre twiterresque entre l’acteur Pierre Niney et la secrétaire d’état auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, rapporteuse de la loi Antigaspillage.

Insecticides : ils ne menacent pas seulement les petites bêtes

Une prise anti-moustique, un coup de bombe insecticide ou un collier anti-puces pour le chat et le problème est réglé. Mais attention ! Entre allégations trompeuses et déclarations vagues, les fabricants ont l’art de vendre leurs produits dangereux. Y compris quand ils sont “bio”.

Soirée éco-orgasme

Vous avez entre 18 et 35 ans ? Surtout ne ratez pas la première soirée de l’éco-orgasme à La Rochelle, jeudi 13 avril à partir de 19h !

Aller au contenu principal