vaccins : une piqure de rappel face au doute

Les vaccins font sans cesse la une des médias, que l’on conteste leur intérêt, qu’on les juge dangereux ou que l’on presse les chercheurs d’en mettre au point de nouveaux contre des maux pour lesquels il n’existe pas de remède. Sans prendre position, mais quand même un peu, nous avons essayé d’y voir clair.

1. Vaccins : une piqûre de rappel face au doute

Avant même que le gouvernement ne prenne la décision de rendre obligatoires onze vaccins infantiles, contre trois précédemment, un vent de contestation semblait souffler sur la vaccination en France et dans de nombreux pays développés, alors que, dans le reste du monde, la population aspire au contraire à cette protection mais n’y a pas toujours accès. D’après les sondages, les trois quarts des Français restent favorables à cette pratique qui a bouleversé la médecine moderne, incontestablement pour le meilleur.

Vaccins : une piqûre de rappel face au doute

Évolution de l’adhésion à la vaccination en général (% – base : 18-75 ans)
Dossier pédagogique de l’INPES : « Élargissement de l’obligation vaccinale à 11 maladies – 7 juillet 2017 »

Mais il est vrai que ses opposants font beaucoup de bruit et ont suscité des interrogations. Dans ce contexte, il nous a semblé important de remettre en perspective ce qu’est la vaccination, ce qu’elle apporte, à titre individuel et collectif, les raisons qui motivent l’obligation et les questions en suspens posées par les anti-vaccins, pas toutes illégitimes, même si l’on peut déplorer que certains leaders d’opinion abusent de leur crédit, faisant fi des études scientifiques rigoureuses qui s’imposent sur un sujet si sensible.

POUR ALLER PLUS LOIN

• Le dossier pédagogique de Santé publique France sur l’obligation vaccinale : Elargissement de l’obligation vaccinale à 11 maladies : un enjeu de santé publique

Vaccination obligatoire : les arguments des « anti » passés au crible, par Le Point

Vaccination obligatoire : « nous devons faire face à une urgence épidémiologique« , selon Science et Avenir