Sauvons plus de vies !

50 000 Français par an sont victimes d’un arrêt cardiaque, 9 sur 10 en meurent. Intervenir au plus vite avec les gestes qui sauvent est l’enjeu pour augmenter le taux de survie, et ce, grâce à une appli.

Depuis dix ans, la mise en place d’un Plan Arrêt Cardiaque a permis de faire passer le taux de survie de la mort subite en France de 5 % à 10 %. Un doublement heureux, mais insuffisant, que l’on peut encore doubler facilement dans les 5 prochaines années, comme l’expliquent deux spécialistes dans une tribune du journal Le Monde le 30 mai dernier.

Comment ? Grâce à une application, Staying Alive, qui recense les défibrillateurs cardiaques dans le monde et permet de se signaler comme bon samaritain en téléchargeant l’appli sur son smartphone. Le bon samaritain, qui sait effectuer les gestes de réanimation à prodiguer à la victime d’un arrêt cardiaque, est ainsi prêt à intervenir en attendant les secours, qui mettent en moyenne entre 10 et 20 minutes à arriver. Un temps précieux !

Une efficacité éprouvée et relayée par la police, les pompiers, la Croix Rouge… notamment à travers le témoignage d’un homme de 34 ans qui, ayant fait un arrêt cardiaque, a pu être sauvé sans avoir de séquelle par un réserviste de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. Ce dernier avait reçu une alerte sur son téléphone ; étant à proximité il a pu se rendre immédiatement sur place pour agir !

Une efficacité à diffuser donc, mais sans diluer l’action, ce qui pourrait être le cas avec la multiplication des applis dédiées à l’urgence vitale. L’engouement est clair mais le manque de concertation aussi ! Selon le docteur Mennecier (medecingeek.com), interrogé sur le sujet, « il ne devrait exister qu’une seule appli de ce type car il existe déjà une dilution dans le nombre de personnes potentiellement actives sur une demande d’aide. Staying Alive, SAUV Life, Sauveteurs Sans Frontières, MY15, AEDMAP font toutes pratiquement la même chose et un comparatif s’imposera ».

En attendant que les bonnes volontés se mettent au diapason, si vous êtes formé aux premiers secours et si vous acceptez d’être géolocalisé, téléchargez l’appli Staying Alive et inscrivez-vous ! Or, si le nom de l’appli pionnière évoque immanquablement un titre célèbre des Bee Gees, il faut savoir que c’est sur le rythme de la chanson La Macarena qu’un massage cardiaque a le plus de chances de réussir, comme le démontre une récente étude de chercheurs espagnols.

Alors en avant la musique pour atteindre l’objectif de 5000 vies sauvées par an en plus !

A lire aussi sur notre site

Sauvons plus de vies !GRAVE, PAS GRAVE. CONFÉRENCE DU PROFESSEUR FRÉDÉRIC ADNET.
La conférence du professeur Adnet est complétée par des démonstrations de geste d’urgence présentés par les bénévoles de la Protection civile des Deux-Sèvres.

 

 

Gestes d'urgences pédiatriques - Mutualité francaise Sauvons plus de vies !INITIATION AUX GESTES D’URGENCES PÉDIATRIQUES.
La Mutualité Française Normandie, en partenariat avec la Croix-Rouge, propose des demi-journées consacrées à l’apprentissage des gestes d’urgences pédiatriques. Nous avons suivi un de ces ateliers, à Cherbourg-Octeville.

 

 

Crédit photo : © EurekA 89 Gervasio S / Fotolia.com