Claude Alcaras, un expat’ qui assure

Claude Alcaras, un expat’ qui assure

par | 15/10/14 | SOCIÉTÉ

De quoi parle-t-on avec un expatrié délégué d’Apivia Mutuelle croisé sur les pistes costariciennes ? De santé, de Sécurité sociale (et de crocodiles !)

Claude Alcaras, délégué d’Apivia Mutuelle en charge des expatriés, a choisi de vivre sa retraite au Costa Rica. Voyageur de la première heure, il a fait le tour du monde et développé la présence de la mutuelle dans la zone caraïbe. Il connaît bien les contraintes d’une expatriation et a choisi d’en faire profiter les candidats au départ, en accompagnant leurs démarches auprès de la CFE, la Caisse des Français de l’Etranger, la Sécurité sociale des expatriés.

Car les Français à l’âme vagabonde et émigrante, qui s’installent à l’étranger pour raison professionnelle ou par amour, ne savent pas toujours qu’ils perdent leurs droits à l’Assurance Maladie française en quittant leur pays*.

L’affiliation au régime de protection sociale du pays d’expatriation est alors obligatoire. Mais cette protection n’est pas toujours optimale, surtout pour les habitués d’une Sécurité sociale de qualité.

Pour ceux qui sont partis loin mais ne souhaitent pas renoncer à cette qualité, il existe une Sécurité sociale des expatriés, la Caisse des Français de l’Etranger (CFE), proposant une protection sociale de base par la souscription d’assurances volontaires. Elle couvre les risques maladie-maternité-invalidité, accidents du travail, vieillesse, et rembourse sur la base des tarifs de convention de la Sécurité sociale française**.

CFE-feuille-de-soins Claude Alcaras, un expat' qui assureExtrait d’une feuille de soins dispensés à l’étranger

Malheureusement, ces tarifs de convention peuvent être beaucoup plus bas que le coût réel des dépenses engagées à l’étranger, en cas de consultations spécialisées ou d’hospitalisation en particulier, dans des pays où la santé est souvent gérée par des établissements privés.

Une assurance complémentaire dédiée aux expatriés est alors essentielle pour obtenir de meilleurs remboursements. La CFE a conclu des accord avec certaines mutuelles, dont Apivia Mutuelle, pour faciliter les démarches des assurés et réduire les délais de règlement des prestations.

Claude Alcaras a initié le rapprochement de la CFE et d’Apivia Mutuelle, qui fait aujourd’hui partie des partenaires assureurs complémentaires de la CFE avec lesquelles les procédures de gestion ont été vérifiées. Que vous partiez au Costa Rica ou ailleurs dans le monde, Claude pourra donc vous aider à constituer votre dossier CFE et saura vous orienter vers une offre de couverture complémentaire optimale en fonction de votre destination. L’intérêt de sa double casquette est qu’il sera un interlocuteur précieux et unique dans la gestion des dossiers et le suivi des remboursements.

Par téléphone ou par email, vous pourrez compter sur ses conseils et ceux, avisés, de sa principale collaboratrice. Posée sur son épaule, elle participera activement à vos échanges.

claude-alcaras Claude Alcaras, un expat' qui assureClaude Alcaras

 

* Les salariés détachés par leur entreprise ne sont pas concernés.
** Attention, l’adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser aux régimes obligatoires du pays d’expatriation.

 

Contact : Claude Alcaras
Délégué Apivia Mutuelle
Tel : + 506 27 86 52 67
claude.alcaras@yahoo.fr

 

Publication mise à jour le 16/06/2016