Douze citrons aident à reconnaître les signes d’un cancer du sein !

Beaucoup plus passe-partout que des photos de seins malades, une image présentant douze citrons comme autant de manifestations d’un cancer fait le buzz.

Octobre rose est passé, mais le besoin de sensibiliser les femmes aux différentes manières, tactile et visuelle, de démasquer un cancer du sein ne connaît pas de saison. De façon inattendue, car il ne s’agit pas d’une campagne de communication organisée, le coup de gueule d’une internaute a fait boule de neige sur les réseaux sociaux et a placé ce mois de janvier sous la couleur jaune d’une douzaine de citrons.

Ces agrumes, alignés par deux dans une barquette d’œufs, ont des aspects très différents : cabossés, fripés ou suintants. L’image, légère, presque drôle, est une allégorie de seins présentant des symptômes de tumeurs malignes. Il y a trois ans, alors que certains sites pudibonds faisaient la chasse aux tétons sans distinction, c’est l’astuce qu’avait trouvée une association pour mener sa campagne d’information sanitaire.

Une utilisatrice de Facebook qui s’est découvert une tumeur mammaire indétectable à la palpation grâce à une photo vue sur le Net, vient donc de donner un écho salutaire à la campagne #KnowYourLemons (Connais tes citrons). L’association caritative à l’origine de cette campagne s’est empressée de rebondir sur le buzz.

Know your lemons : les signes Douze citrons aident à reconnaître les signes d’un cancer du sein !

Source : Worldwide Breast Cancer
Légende dans l’ordre : grosseur / échancrure / peau ulcéré / rougeur ou chaleur / fluide étrange contenant du sang ou verdâtre / peau capitonnée / bosse / veine apparente / mamelon rétracté / nouvelle forme ou taille / peau d’orange / tumeur invisible

 

• Les médias se sont largement emparés de cette affaire. On lira par exemple la synthèse du site PourquoiDocteur.

• Plus en détail : la petite histoire de deux femmes qui, sans se concerter, viennent de faire beaucoup pour la diffusion de l’information sur les cancers du sein. D’une part Erin Smith Chieze, qui a publié la fameuse image comme contre-exemple des campagnes virales dépourvues de sens. De l’autre, Corrine Ellworth Beaumont, la graphiste qui a eu cette belle idée et a fondé une organisation caritative.

• Outre la photo des douze citrons en barquette, le Worldwide Breast Cancer a développé tout une iconographie autour du citron et mise beaucoup sur l’image pour véhiculer ses messages.

• Grâce à MagicMaman, les non-anglophones apprécieront la légende commentée et traduite en Français.

• Preuve de l’intérêt de cette communication : d’après une étude relayée par Sciences et Avenir, 17% des femmes souffrant d’un cancer ont eu un autre symptôme que la tant redoutée boule suspecte.