Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Les habitats regorgent de polluants et d’allergènes dont on ne soupçonne pas l’existence. Limiter leurs effets sur la santé, c’est la mission des conseillers médicaux en environnement intérieur.

Dans les pays industrialisés, 80 % du temps est passé à l’intérieur (habitat, bureaux , écoles, transports et lieux publics). Ce qui ne serait pas un problème si l’air n’y était pas 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur, selon l’observatoire de la qualité de l’air intérieur, provoquant au sein des habitats allergies, asthme, insomnies… Au fil du temps, nos intérieurs sont devenus le terrain d’intervention des conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI).

Traqueur d’allergènes et de polluants

Un conseiller dépêché au domicile du patient, fait suite à une demande, généralement d’un spécialiste (allergologue, pneumologue ou pédiatre). Il réalise un audit pièce par pièce afin de détecter, à l’aide d’appareils de mesure et de tests réalisés en partie sur place, la présence d’allergènes et de polluants.

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Aurélien Riodel (CMEI au CHU d’Angers, à droite), au domicile d’un patient pour un suivi de dossier.

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Détection et évaluation du degré de contamination de la poussière domestique par les acariens.

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

La présence de moisissures et les acariens sont susceptibles de jouer un rôle dans la pathologie, mais aussi des polluants comme le formaldéhyde (le plus dangereux, que l’on trouve dans les colles utilisées pour fabriquer les meubles, dans les vernis et les peintures), le monoxyde de carbone, ou d’autres agents véhiculés par les animaux. Enfin, un questionnaire sur les habitudes de vie, les revêtements utilisés, le type de chauffage et de ventilation complète son intervention.

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Vue microscopique d’un acarien, © Gilles San Martin

Au cours des deux heures de visite, il peut aussi répondre aux questions du patient, préconiser des recommandations, comme l’achat d’une housse intégrale pour limiter la prolifération des acariens dans un matelas, ou de renoncer à l’utilisation des produits de synthèse pour parfumer son intérieur. Le but ? Réduire les causes de l’allergie, voire l’évincer définitivement. Dans la foulée de l’entretien, un rapport est adressé au spécialiste et au patient. Le CMEI, quant à lui, assure le suivi.

Mieux vaut une intervention sur prescription médicale

En matière de coût, la visite est gratuite lorsque le conseiller est rattaché à une structure publique (hôpital, CHU ou agence régionale de santé…), à un centre de prévention, ou que la demande émane du médecin traitant. Ce qui n’est pas encore un automatisme, d’où la nécessité de lui en parler. Dans le cadre d’une démarche personnelle, recourir à un CMEI libéral engage des frais de 150 à 300 euros en fonction des prélèvements effectués, qu’il faudra ensuite faire analyser. Le site cmei-france.fr recense par département (métropole et départements d’outremer) tous les professionnels exerçant sur prescription médicale ou sur honoraires.

Un métier qui peine à sortir de l’ombre
Cette profession méconnue, dont le CHU de Strasbourg est à l’origine, existe pourtant depuis 1991. Un effectif de 177 CMEI diplômés, dont 81 en activité, associé à la faible demande des médecins, maintiennent le métier dans la confidentialité. La formation dispensée par l’université de Strasbourg est accessible aux bac +2 ou +3. Elle vient compléter une formation initiale de : paramédical, technicien de laboratoire, travailleur social, puéricultrice, délégué médical…
Au programme, 210 heures réparties sur 6 semaines non consécutives, réparties en 140 heures de cours théoriques et 70 heures de travaux pratiques pour un coût de 2 850 euros.

Conseiller médical en environnement intérieur : un professionnel de l’habitat-santé à domicile

Aurélien Riodel (CMEI au CHU d’Angers) s’entretient avec le patient du Dr Drouet, responsable médicale du service d’allergologie générale du CHU d’Angers

 

POUR ALLER PLUS LOIN

• Les conseillers médicaux en environnement intérieur : l’expertise à domicile propose une analyse très complète  du métier de CMEI.

• Pour trouver un CMEI : cmei-france.fr

• Programme, dates de formations, renseignements pour devenir CMEI : le site du CHU de Strasbourg.

Aurélien Riodel, le CMEI dont nous avons suivi une visite à Angers (dans notre vidéo).

Allergies : à l’intérieur aussi. Un site complet, édité par l’association Asthme & Allergies, qui propose un tour d’horizon des allergènes à domicile.

allergienet.com, animé par le Dr Etienne Bidat, est « le site de toutes les allergies ». Vous y trouverez, en particulier, toutes les fiches nécessaires à la connaissance des allergies respiratoires.