Dodo à 21 h après une histoire et un câlinou, et votre angelot se réveille frais et dispo dix heures plus tard pour entamer une bonne journée d’école. Ça, c’est dans un monde idéal. Mais dans le monde réel, est-ce si simple ?